Actualités  >  L'UCLouvain fait une découverte importante pour les malformations artério-veineuses

L'UCLouvain fait une découverte importante pour les malformations artério-veineuses

BRUXELLES 13/06 Le centre des malformations vasculaires des Cliniques universitaires Saint-Luc, en collaboration avec le laboratoire de génétique moléculaire humaine de l'institut de Duve de l'UCLouvain, publie une étude encourageante pour les patients atteints de malformations artério-veineuses, a annoncé l'UCLouvain.

Le docteur Laurence Boon
Le docteur Laurence Boon

Les malformations artério-veineuses extra-crâniennes sont des anomalies vasculaires congénitales causées par des connexions anormales entre des artères et des veines, sans l'interposition de vaisseaux sanguins plus fins, les capillaires. Ces malformations créent des malformations qui entraînent des douleurs importantes, des défigurements, des saignements importants nécessitant parfois une transfusion, des gonflements ou dans les pires des cas une insuffisance cardiaque. Les possibilités thérapeutiques pour cette pathologie étaient pour l'instant très réduites. Il n'y avait que l'association d'excision chirurgicale et l'embolisation préopératoire visant à obstruer les vaisseaux sanguins concernés par la malformation.  Depuis 2005, ce sont les effets de la thalidomide qui ont été testés par l'UCLouvain au centre des malformations vasculaires pour soulager les patients atteints de malformations artério-veineuses. Cette molécule médicamenteuse avait autrefois fait polémique pour ses effets sur les femmes enceintes dans le "scandale Softenon". Cependant, son usage a montré des résultats considérables dans le traitement des malformations artério-veineuses.

Vous désirez lire la suite de cet article ?

Inscrivez-vous gratuitement pour accéder à tous les contenus de Mediquality sur tous vos écrans.

Pour des raisons de sécurité, votre navigateur n'est pas compatible avec notre site

Nous vous conseillons l'utilisation d'un des navigateurs suivants: