Actualités  >  Un enfant en état de mort cérébrale peut être débranché, décide la justice britannique

Un enfant en état de mort cérébrale peut être débranché, décide la justice britannique

LONDRES 13/06 Un garçon en état de mort cérébrale (12 ans) en Angleterre peut être débranché par les médecins, a décidé lundi un tribunal de Londres. Cette décision va à l'encontre de la volonté des parents, qui souhaitent que le traitement de leur fils soit poursuivi le plus longtemps possible.

Archie Battersbee est devenu l'objet d'un litige après avoir été grièvement blessé chez lui début avril. Selon sa mère, il aurait pris part à un défi en ligne dans lequel les participants tentaient délibérément de perdre connaissance, ont rapporté les médias britanniques. Sa mère a trouvé son fils inconscient avec un bandeau autour de la tête. L'enfant n'a jamais repris conscience. Les parents, originaires de Southend, dans l'Essex, veulent que le traitement d'Archie se poursuive tant que son cœur bat encore, tandis que les médecins du Royal London Hospital pensent qu'il faut le débrancher. L'organe de direction de l'hôpital a ensuite demandé au tribunal ce qui était le mieux pour l'enfant. Le juge a maintenant autorisé l'arrêt du traitement. "Si Archie reste sous respirateur, l'issue probable pour lui est une mort subite et les perspectives de rétablissement sont nulles", peut-on lire dans le jugement. "Il n'a aucun plaisir à vivre et ses dommages cérébraux sont irréparables. Son état ne va pas s'améliorer."

Vous désirez lire la suite de cet article ?

Inscrivez-vous gratuitement pour accéder à tous les contenus de Mediquality sur tous vos écrans.

Inscrivez-vous gratuitement

Afin d'accéder à l'info médicale nationale et internationale sur tous vos écrans.

Pour des raisons de sécurité, votre navigateur n'est pas compatible avec notre site

Nous vous conseillons l'utilisation d'un des navigateurs suivants: