Actualités  >  Variole du singe - Le Royaume-Uni propose de vacciner les hommes gays "à risque"

Variole du singe - Le Royaume-Uni propose de vacciner les hommes gays "à risque"

LONDRES 22/06 - L'agence sanitaire britannique a recommandé mardi la vaccination contre la variole du singe des hommes gays considérés "à risque", par exemple parce qu'ils ont de multiples partenaires, public particulièrement touché par la propagation récente.

"Même si tout le monde peut contracter la variole du singe, les données actuelles montrent des niveaux de transmission plus élevés parmi (mais pas seulement) les réseaux sexuels d'hommes gays, bisexuels et autres hommes ayant des relations sexuelles avec des hommes", a relevé l'agence britannique de santé publique (UKHSA) dans un communiqué.

S'il ne s'agit pas d'une infection sexuellement transmissible, la transmission peut se produire par contact rapproché comme une relation sexuelle. Les autorités britanniques recommandent donc la vaccination avec le vaccin Imvanex des hommes considérés à risques par les médecins. Cela concerne notamment "ceux qui ont plusieurs partenaires, participent à des relations sexuelles en groupe ou fréquentent des établissements" où ils ont des relations, est-il précisé.

Vous désirez lire la suite de cet article ?

Inscrivez-vous gratuitement pour accéder à tous les contenus de Mediquality sur tous vos écrans.

Pour des raisons de sécurité, votre navigateur n'est pas compatible avec notre site

Nous vous conseillons l'utilisation d'un des navigateurs suivants: