Actualités  >  Le centenaire ayant tué un résident de sa maison de repos finalement interné

Le centenaire ayant tué un résident de sa maison de repos finalement interné

BRUXELLES 13/07 Un homme âgé de 100 ans, condamné pour avoir tué un résident de la maison de repos où il vivait en juin 2021, à Destelbergen (Flandre orientale), va finalement être placé dans l'unité gériatrique de l'hôpital psychiatrique de Saint-Trond, a indiqué mardi son avocat, Jan De Winter.

Un homme âgé de 100 ans, condamné pour avoir tué un résident de la maison de repos où il vivait en juin 2021, à Destelbergen (Flandre orientale), va finalement être placé dans l'unité gériatrique de l'hôpital psychiatrique de Saint-Trond, a indiqué mardi son avocat, Jan De Winter. Il avait jusqu'à présent été écroué dans l'aile médicale de la prison de Bruges. La victime, âgée de 75 ans, avait été retrouvée morte étouffée. Le suspect, 99 ans à l'époque des faits, a été rapidement identifié et mis sous mandat d'arrêt. La chambre du conseil avait déjà demandé en octobre dernier son transfert de la prison de Bruges en raison de son inaccessibilité à la sanction pénale, mais aucune place adaptée n'était disponible. Le centenaire, atteint de démence, sera désormais traité dans un environnement médical, "là où il doit être", a commenté son avocat. 

Vous désirez lire la suite de cet article ?

Inscrivez-vous gratuitement pour accéder à tous les contenus de Mediquality sur tous vos écrans.

Inscrivez-vous gratuitement

Afin d'accéder à l'info médicale nationale et internationale sur tous vos écrans.

Pour des raisons de sécurité, votre navigateur n'est pas compatible avec notre site

Nous vous conseillons l'utilisation d'un des navigateurs suivants: