Actualités  >  La justice française se saisit de plaintes visant les respirateurs Philips

La justice française se saisit de plaintes visant les respirateurs Philips

PARIS 09/09 - Le pôle santé publique du parquet de Paris s'est saisi depuis juin de plusieurs plaintes pour tromperie aggravée et mise en danger de la vie d'autrui, déposées par des patients dénonçant des appareils respiratoires pour l'apnée du sommeil défectueux du groupe Philips, selon le parquet.

 Ces plaintes ont été déposées pour tromperie aggravée, atteintes involontaires à l'intégrité physique, mise en danger de la vie d'autrui et administration de substances nuisibles, a précisé jeudi le parquet, confirmant une information de France info. Depuis juin 2021, le groupe néerlandais Philips a été contraint d'engager à l'échelle internationale une campagne massive de rappel de plusieurs modèles défectueux de respirateurs utilisés notamment par des patients souffrant d'apnée du sommeil. Ces appareils, utilisés par quelque 350.000 patients en France et 1,5 million dans toute l'Europe, contiennent une mousse insonorisante. C'est celle-ci qui est en cause: le groupe a remarqué que des particules sortaient de certains appareils et pouvaient donc être inhalées ou ingérées par le patient. Cela peut provoquer des irritations, comme des maux de tête.

Vous désirez lire la suite de cet article ?

Inscrivez-vous gratuitement pour accéder à tous les contenus de Mediquality sur tous vos écrans.

Inscrivez-vous gratuitement

Afin d'accéder à l'info médicale nationale et internationale sur tous vos écrans.

Pour des raisons de sécurité, votre navigateur n'est pas compatible avec notre site

Nous vous conseillons l'utilisation d'un des navigateurs suivants: