Dossiers  >   Prévention cardio-vasculaire  >  Manger du poisson améliore la santé cardiaque, mais pas chez tout le monde !

Manger du poisson améliore la santé cardiaque, mais pas chez tout le monde !

09/03 – Manger au moins deux portions de poisson par semaine peut réduire le risque d'événements cardiovasculaires majeurs et de mortalité pour les personnes atteintes de maladie cardiaque, mais pas pour la population générale, suggère une nouvelle étude.

Une nouvelle analyse des données de quatre études antérieures, qui comprenait près de 200.000 participants de plus de 60 pays, a révélé que parmi les patients atteints de maladies cardiovasculaires la consommation d'au moins deux portions de poisson, en particulier les types gras, était associée à un risque 16% plus faible d'un événement cardiovasculaire (CV) et un risque réduit de 18% de mortalité toutes causes confondues, sur un suivi moyen de 9 ans. Dans une population générale avec peu de maladies CV, la consommation de poisson ne semblait pas réduire les risques, selon le rapport publié dans le JAMA Internal Medicine.

Vous désirez lire la suite de cet article ?

Inscrivez-vous gratuitement pour accéder à tous les contenus de Mediquality sur tous vos écrans.

Pour des raisons de sécurité, votre navigateur n'est pas compatible avec notre site

Nous vous conseillons l'utilisation d'un des navigateurs suivants: