Dossiers  >   Hypertension  >  Des antihypertenseurs pour soigner la démence ?

Des antihypertenseurs pour soigner la démence ?

14/02 – Les médicaments antihypertenseurs qui stimulent les récepteurs de l'angiotensine II de type 2 et 4 sont associés à des taux plus faibles de troubles cognitifs ou de démence probable par rapport aux médicaments qui inhibent ces récepteurs, selon de nouvelles recherches.

Une analyse secondaire des données de l'essai SPRINT a révélé que l'utilisation d'antihypertenseurs stimulants par rapport à des antihypertenseurs inhibiteurs était associée à un risque réduit de 26 % de troubles cognitifs légers amnésiques (MCI) et à un risque non significativement plus faible de démence probable, rapportent les chercheurs dans le JAMA Network Open.

« Une confusion résiduelle ne peut être exclue. Si ces résultats sont reproduits dans des essais cliniques randomisés, certains médicaments antihypertenseurs pourraient être prioritaires pour prévenir le déclin cognitif, » ont déclaré le Dr. Zachary A. Marcum, de l'École de Pharmacie de l'Université de Washington, à Seattle, et ses collègues.

Vous désirez lire la suite de cet article ?

Inscrivez-vous gratuitement pour accéder à tous les contenus de Mediquality sur tous vos écrans.

Pour des raisons de sécurité, votre navigateur n'est pas compatible avec notre site

Nous vous conseillons l'utilisation d'un des navigateurs suivants: