Dossiers  >   Covid-19  >  Contre Delta, une infection passée protège davantage que la vaccination (étude américaine)

Contre Delta, une infection passée protège davantage que la vaccination (étude américaine)

WASHINGTON 20/01 - Contre le variant Delta, les personnes non vaccinées et ayant préalablement contracté le Covid-19 étaient mieux protégées que les personnes étant uniquement vaccinées, selon une étude des autorités sanitaires américaines publiée mercredi.

Malgré tout, "la vaccination reste la stratégie la plus sûre" contre la maladie, ont souligné les Centres de prévention et de lutte contre les maladies (CDC) en publiant ces données. En effet, contracter la maladie expose à des complications graves, tandis que les vaccins se sont révélés extrêmement sûrs et efficaces.

Cette étude a par ailleurs été menée avant que les doses de rappel ne soient largement répandues, et avant l'apparition du variant Omicron, qui représente désormais plus de 99% des nouveaux cas aux Etats-Unis. Il est donc possible que les cartes soient rebattues actuellement.

Vous désirez lire la suite de cet article ?

Inscrivez-vous gratuitement pour accéder à tous les contenus de Mediquality sur tous vos écrans.

Pour des raisons de sécurité, votre navigateur n'est pas compatible avec notre site

Nous vous conseillons l'utilisation d'un des navigateurs suivants: