Dossiers  >   Gestion hospitalière  >  COVID-19: Peu ou pas d'effet du remdesivir sur les hospitalisations

COVID-19: Peu ou pas d'effet du remdesivir sur les hospitalisations

GENÈVE 16/10 - Le remdesivir a "peu ou pas" d'effet pour réduire la durée d'hospitalisation des personnes atteintes du Covid-19, selon les résultats provisoires des essais Solidarity dévoilés par l'Organisation mondiale de la santé (OMS) dans la nuit de jeudi à vendredi.

Selon une autre étude publiée fin mai, l'antiviral lancé au début contre Ebola réduit légèrement la durée de rétablissement des patients Covid hospitalisés, de 15 à 11 jours en moyenne. De son côté, Solidarity relève qu'"il n'y a eu aucun effet matériel sur la mise sous intubation ou sur la durée" avant la sortie des soins.

En revanche, ces essais cliniques confirment que le remdesivir n'apporte aucun avantage sur la réduction de mortalité. Ils aboutissent aux mêmes indications sur l'hydroxychloroquine, le lopinavir/ritonavir et l'interferon, ajoute l'OMS.

Les essais Solidarity, pilotés par l'organisation, sont menés dans plus de 30 pays. Les médicaments n'ont pas été testés pour une utilisation préventive.

L'OMS se félicite cependant qu'un large dispositif international soit possible, même pendant une pandémie.

Solidarity évaluera rapidement de nouveaux soins prometteurs dans des centaines d'hôpitaux, dont des anticorps monoclonaux, promet l'organisation.

Pour le moment, seule la dexaméthasone permet de réduire la mortalité du Covid-19. Ce traitement a notamment été administré au président américain Donald Trump, ainsi que le remdesivir et d'autres médicaments.

 
 

Pour des raisons de sécurité, votre navigateur n'est pas compatible avec notre site

Nous vous conseillons l'utilisation d'un des navigateurs suivants: