Dossiers  >   Covid-19  >  COVID-19 : la mortalité reflète-t-elle réellement la circulation du virus ?

COVID-19 : la mortalité reflète-t-elle réellement la circulation du virus ?

PARIS 18/11 - La mortalité globale liée à la maladie peut-elle être un reflet fidèle de l’ampleur de l’épidémie dans un pays ? Rien n’est moins sûr, car certains paramètres, comme la diffusion du virus au sein des plus vulnérables, peut significativement changer la donne.

Ainsi, les taux de mortalité constatés lors de la première vague dans des pays où les Ehpad ont été peu (Corée du Sud, Singapour) ou fortement (Grande Bretagne, Suède, France, Canada) impactés sont disparates, et la comparaison entre ces pays peut conduire à des erreurs d'interprétation.

Les études de séroprévalence dans la population peuvent, elles, être non représentatives de la circulation réelle du virus, du fait de la difficulté à constituer des groupes représentatifs de l'ensemble de la population et du fort taux de sujets asymptomatiques.

Vous désirez lire la suite de cet article ?

Inscrivez-vous gratuitement pour accéder à tous les contenus de Mediquality sur tous vos écrans.

Pour des raisons de sécurité, votre navigateur n'est pas compatible avec notre site

Nous vous conseillons l'utilisation d'un des navigateurs suivants: