Dossiers  >   Vaccins  >  Vaccins COVID-19: des messages prometteurs, mais une réflexion scientifique indépendante est nécessaire

Vaccins COVID-19: des messages prometteurs, mais une réflexion scientifique indépendante est nécessaire

BRUXELLES 02/12 - Les messages récemment parus dans la presse, au sujet des résultats intermédiaires d’études de phase 3 concernant un certain nombre de vaccins contre la COVID-19, sont certainement prometteurs et encourageants. "Il importe toutefois de tempérer quelque peu l'euphorie et de placer ces messages dans une perspective correcte", selon le CBIP.

C'est ce que fait notamment un éditorial paru dans The Lancet (21/11/20), intitulé « COVID-19 vaccines : no time for complacency ».1

L'éditorial souligne à juste titre que les résultats n'ont été publiés que dans des communiqués de presse (promotionnels) et qu'ils n'ont pas encore fait l'objet d'un examen par les pairs. Une analyse indépendante approfondie de toutes les données de recherche devrait fournir plus d'informations, et des informations plus fiables, concernant notamment l'innocuité et l'efficacité chez les personnes âgées ou chez les patients souffrant de pathologies sous-jacentes. Autre question qui reste à élucider : qu'en est-il de l'effet préventif des différents vaccins sur les formes graves de COVID-19 ?

Il reste bien d'autres questions à élucider, concernant les différents vaccins, et certaines de ces questions resteront encore un moment sans réponse. Quelle est la durée de protection conférée par le vaccin (question importante pour estimer la nécessité d'éventuels rappels de vaccination) ?  Le vaccin prévient-il la transmission du virus ou protège-t-il seulement contre la maladie ? Si le vaccin n'empêche pas la transmission, il est peu probable que la vaccination permette d'obtenir une immunité de groupe.

Si les résultats intermédiaires sont confirmés et qu'une autorisation de mise sur le marché est octroyée à des vaccins sûrs et efficaces, de nouveaux défis devront être pris en compte : le fait que seuls les groupes cibles les plus prioritaires pourront être vaccinés au début (étant donné la disponibilité limitée), les défis logistiques, la résistance des personnes qui ne souhaitent pas être vaccinées.

L'application stricte des gestes barrières gardera toute son importance pendant encore longtemps.
 
Le CBIP ne manquera pas de vous informer dès que les résultats des études de phase 3 seront publiés (après examen par des pairs), et en cas de délivrance d'autorisations de mise sur le marché par l'Agence européenne des médicaments (EMA).

1.  COVID-19 vaccines: no time for complacency. Editorial. The Lancet 2020;396:1607. DOI: https://doi.org/10.1016/S0140-6736(20)32472-7

site web CBIP

Pour des raisons de sécurité, votre navigateur n'est pas compatible avec notre site

Nous vous conseillons l'utilisation d'un des navigateurs suivants: