Dossiers  >   Gestion hospitalière  >  Fortes émotions alors que les premiers médecins au monde se font vacciner contre le COVID-19 (témoignages)

Fortes émotions alors que les premiers médecins au monde se font vacciner contre le COVID-19 (témoignages)

Opinion

23/12 - Alors que le premier vaccin contre le COVID-19 a reçu l’autorisation au Royaume-Uni, aux États-Unis et maintenant aussi en Belgique et au Luxembourg, les professionnels de la santé font partie des premiers groupes prioritaires éligibles à la vaccination. Medscape a demandé à des médecins, infirmières et autres professionnels de la santé à quoi ils avaient pensé lors de leur première injection. Voici quelques réactions.

Dr Dan O'Carroll, médecin urgentiste, Walsall Manor Hospital, Royaume-Uni

Mes sentiments au moment même : un soulagement de voir enfin la lumière au bout du tunnel et de pouvoir commencer à penser à un retour à des temps plus normaux, sans l'horrible bilan incessant que cette maladie nous a infligé. La possibilité pour mes parents, d'avoir à l'avenir des contacts rapprochés et d'embrasser leurs petits-enfants. Un soulagement sur le plan personnel, d'avoir réussi à éviter de contracter le COVID jusqu'à présent, car il était encore possible que je fasse partie des malheureux qui succombent à cette horrible maladie. Et une véritable admiration pour la réussite stupéfiante des chercheurs, qui sont parvenus à mettre au point un vaccin contre une maladie dont nous n'avions jamais entendu parler il y a 12 mois.

Vous désirez lire la suite de cet article ?

Inscrivez-vous gratuitement pour accéder à tous les contenus de Mediquality sur tous vos écrans.

MediQuality offre à ses membres la possibilité de s'exprimer concernant des sujets médicaux et/ou d'actualité. Ces opinions reflètent l'avis personnel de leur(s) auteur(s) et n'engagent qu'eux.

Pour des raisons de sécurité, votre navigateur n'est pas compatible avec notre site

Nous vous conseillons l'utilisation d'un des navigateurs suivants: