Dossiers  >   Economie de la santé  >  Plus de 500 médecins généralistes risquaient de perdre leurs honoraires DMG : une solution a été trouvée

Plus de 500 médecins généralistes risquaient de perdre leurs honoraires DMG : une solution a été trouvée

BRUXELLES 23/02 - Plus de 500 médecins généralistes qui ne s’étaient pas inscrits à MyCarenet avant le 31 décembre 2020 risquaient de ne pas avoir droit aux honoraires DMG en 2021. Ils se voient accorder un report jusqu’au 15 mars 2021 au plus tard. Dans une lettre adressée à Jo De Cock la semaine dernière, l’ABSyM avait attiré l'attention sur ce point. La médicomut a approuvé cette proposition hier soir.

Depuis le 1er janvier 2021, les médecins généralistes doivent utiliser MyCarenet pour gérer leurs DMG. La date limite pour s'inscrire à MyCarenet expirait le 31 décembre 2020. L'ABSyM estime que la communication autour de cette procédure a trop peu mis l'accent sur les lourdes conséquences financières pour les médecins généralistes qui dépassent ce délai.

En effet, les médecins généralistes qui ne se seraient pas inscrits à temps à MyCarenet n'auraient pas droit aux honoraires pour les DMG qu'ils ont ouverts entre le 1er janvier 2021 et le jour de leur inscription. Pire encore, les médecins généralistes concernés ne se verraient pas non plus attribuer en 2021 l'ensemble des honoraires relatifs à la prolongation de ces DMG. Ils ne recevraient les honoraires relatifs à la prolongation de ces DMG qu'en 2022.
 
Jo De Cock, Président de la médicomut, a été appelé à la fin de la semaine dernière à trouver une solution à cette situation injuste. Les médecins généralistes dont il est question géreront bel et bien les DMG de leurs patients en 2021. Gérer un DMG n'est pas la même chose qu'utiliser MyCarenet pour gérer les honoraires liés au DMG. Il est inacceptable que ces médecins ne reçoivent pas de rétribution pour les prestations fournies.
 
Le nombre d'inscriptions tardives s'élève maintenant à 505. Et d'autres vont suivre. Il s'agit aussi bien de très jeunes médecins généralistes qui viennent d'entamer leur carrière fin 2020 que de médecins généralistes plus âgés qui, en proie à tout le marasme lié à la crise Covid-19, ont tout bonnement oublié d'introduire leur demande dans les temps. La demande consistant à trouver une solution pour ces médecins généralistes a été positivement accueillie par les mutuelles.

Il est maintenant convenu que les médecins généralistes bénéficieront d'un report pour s'inscrire à MyCarenet jusqu'au 15 mars 2021. Les mutuelles prévoiront une date de versement supplémentaire
 

• ABSyM

Pour des raisons de sécurité, votre navigateur n'est pas compatible avec notre site

Nous vous conseillons l'utilisation d'un des navigateurs suivants: