Dossiers  >   Gestion hospitalière  >  Burn-out des médecins : quelles sont les organisations d’aide ? Quelles sont les initiatives prises en la matière ? (INAMI)

Burn-out des médecins : quelles sont les organisations d’aide ? Quelles sont les initiatives prises en la matière ? (INAMI)

Opinion

BRUXELLES 24/03 - L'INAMI a organisé hier matin une conférence de presse sur le burn-out chez les médecins. Jo De Cock, Administrateur général de l'INAMI, a souligné une fois de plus l'importance de réunir toutes les initiatives, de donner un aperçu de leurs actions concrètes, et de s'assurer qu'il y ait un ancrage et un soutien politiques suffisants.

L'INAMI suit depuis des années les développements en matière de burn-out des médecins. Le rapport du KCE de 2011 sur la prévention et la gestion du burn-out chez les médecins généralistes constitue ici un instrument important. Les initiatives internationales sont également suivies de près.

En 2019, la National Academy of Medicine a développé un plan d'action concret en matière de burn-out des médecins, avec des objectifs qui sont également pertinents et importants dans notre pays : créer un bon cadre de travail, assurer un environnement d'apprentissage positif, veiller à la simplicité administrative, utiliser la digitalisation de manière optimale, prévoir des soins accessibles et investir dans la recherche.

Un financement est prévu

L'INAMI et le SPF Santé publique vont soutenir un certain nombre d'organisations qui s'investissent dans le bien-être (mental) des médecins. 200.000 euros ont été mis à disposition à cette fin. Il s'agit d'organisations telles que Médecins en difficulté et Doctors4Doctors. Le bien-être général des prestataires de soins est directement lié à la qualité des soins. Ce budget permet la mise en place d'un groupe de consultation permanente ainsi que d'une plateforme de communication. Trois thèmes y seront centraux : le bien-être du médecin, le médecin en tant que collègue et le médecin recherchant une aide concrète. On travaillera également à un indice de bien-être, car mesurer, c'est connaître, souligne Jo De Cock. 

Le ministre Vandenbroucke, qui a également participé à la réunion sur Zoom, a rappelé combien il était important d'apporter l'oxygène dont les prestataires de soins ont tant besoin. C'est pourquoi une nouvelle convention a été récemment établie avec les acteurs les plus importants du secteur (INAMI, SPF, Médecins en Difficulté, Doctors4Doctors, etc.), convention pour laquelle 112 millions d'euros ont été mis à disposition. L'objectif est d'augmenter sensiblement la fonction psychologique de première ligne et les soins ambulatoires spécialisés.

Le système de soins de santé continuera à être réformé, avec un focus important sur le quadruple objectif. Vous trouverez de plus amples informations à ce sujet dans cet article. Le quatrième objectif concerne le bien-être des prestataires de soins, qui doivent être en mesure d'effectuer leur travail de manière professionnelle et durable.

Le fait de pouvoir effectuer son activité professionnelle dans de bonnes conditions doit devenir un élément global de l'approche des métiers de soins. « Nous devons dessiner un cadre global, dans lequel le bien-être mental des médecins est central et où des initiatives telles que celles de Médecins en Difficulté, Doctors4Doctors, la VASO et le CIMACS peuvent continuer à se développer, » a conclu le ministre Vandenbroucke.

Médecins en Difficulté

Médecins en Difficulté est une organisation indépendante d'aide à tous les médecins en Belgique. Elle offre un cadre à la fois préventif et curatif. Les médecins qui font face à des problèmes psychologiques impactant la qualité des soins peuvent s'y adresser. Si nécessaire, ils sont orientés vers des médecins de confiance. Cette organisation nationale travaille également avec d'autres acteurs (CPS, CPEM, Solimed, VASO et CIMACS). Pour 2021, les thèmes prioritaires sont la prévention du burn-out, les addictions, les agressions à l'égard des médecins et la préparation administrative à la carrière. Des webinaires seront bientôt annoncés sur le site internet. Tél. 0800 23 460, Médecins en Difficulté. Les courriels peuvent être adressés à [email protected]é.be

Doctors4Doctors

L'asbl flamande D4D est une organisation indépendante bénévole de médecins de terrain, qui œuvre depuis 2013 au bien-être de tous les médecins. D4D travaille de façon préventive en informant les médecins sur des thèmes tels que l'autogestion de la santé, la seconde victime et le leadership par le biais de soirées de réseautage et de journées d'étude/webinaires.

D4D prévoit trois actions de soutien : un réseau satellite de 60 co-médecins; des groupes d'intervision sur les situations professionnelles, la pleine conscience/compassion; du mentorat, où un lien est établi avec un médecin plus expérimenté. D4D collabore avec tous les partenaires, instituts, associations et individus qui souhaitent s'investir dans le bien-être des médecins. Toutes les informations sont disponibles sur le site www.doctors4doctors.be et des renseignements complémentaires peuvent être obtenus en écrivant à [email protected].

VASO

L'Association flamande des médecins spécialistes en formation (VASO) représente plus de 3.000 spécialistes en formation dans toutes les universités flamandes (UA, UGent, KU Leuven et VUB). Une enquête récente de la VASO a montré qu'au cours de la période écoulée, 53% des médecins spécialistes en formation ont éprouvé des difficultés mentales et 4% ont demandé une aide professionnelle. Près de 2 spécialistes en formation sur 10 envisagent même d'interrompre leurs études, soit deux fois plus qu'au cours de la période précédant la crise.

Suite à l'augmentation du nombre de signalements de médecins spécialistes en formation éprouvant des difficultés mentales, la VASO a mis en place, cette année, un groupe de travail pour sensibiliser au bien-être mental des spécialistes stagiaires. Une collaboration avec Doctors4Doctors et Arts In Nood / Médecins en Difficulté a été établie et une grande campagne de sensibilisation sera lancée.

La VASO entend également servir de guide pour orienter les médecins spécialistes en formation vers les personnes ou organisations les plus appropriées, en fonction de la demande d'aide et de la situation. À cette fin, un organigramme a déjà été élaboré et un site web d'accompagnement est en cours de création.

En outre, la VASO continue à s'investir dans la problématique structurelle liée aux conditions de travail et au statut social, qui sont souvent à l'origine des problèmes et de la pression exercée sur les médecins spécialistes en formation. Plus d'informations via l'adresse e-mail [email protected] et sur le site web www.vaso.be.

Vous pouvez également vous informer en lisant cet article : « Un an de coronavirus - Le bien-être mental des médecins n'est plus un tabou : de nouvelles initiatives se mettent en place. »

Le CIMACS, Comité Interuniversitaire des Médecins Assistants Candidats Spécialistes, souhaite aussi participer à des projets consacrés au bien-être des jeunes médecins. Toutefois, en 2021, l'association se focalisera d'abord sur les problèmes liés aux conditions de travail. Plus d'informations via ce lien. Vous pouvez également lire cet article du porte-parole du CIMACS : « En 2021, l'heure n'est plus au compromis, l'exploitation n'a que trop duré. »

 

Découvrez également tous les résultats de la récente enquête de MediQuality sur le burn-out des médecins via ce lien. Ceux-ci mettent en évidence que 8 médecins sur 10 ayant participé à l'enquête ont fait état de symptômes de burn-out. En parallèle, le professeur Lode Godderis, spécialiste du burn-out, donne des recommandations pour y remédier, et le professeur Steven Laureys appelle nos médecins à davantage prendre soin d'eux.

MediQuality offre à ses membres la possibilité de s'exprimer concernant des sujets médicaux et/ou d'actualité. Ces opinions reflètent l'avis personnel de leur(s) auteur(s) et n'engagent qu'eux.

Sabine Verschelde, Content & Community Manager MediQuality •

Pour des raisons de sécurité, votre navigateur n'est pas compatible avec notre site

Nous vous conseillons l'utilisation d'un des navigateurs suivants: