Dossiers  >   Obésité  >  L'impact cardiovasculaire de la maigreur varie bien avec l'âge

L'impact cardiovasculaire de la maigreur varie bien avec l'âge

04/05 - Différentes études plaidaient déjà en faveur d'une variabilité du risque cardiovasculaire lié à la maigreur avec l'âge. Sur ce plan, tout n'a cependant pas encore été démontré, comme l'existence d'une telle variabilité dans les populations asiatiques. Une équipe japonaise vient de s'atteler à la tâche et de publier ses résultats (1).

Les auteurs ont réparti les participants de l'étude J-HOP (Japan Morning Surge-Home Blood Pressure) présentant un ou plusieurs risques de maladies cardiovasculaires en trois groupes, en fonction de leur IMC : maigreur (IMC < 21), poids normal (21 ≤ IMC < 27) et excès pondéral/obésité (IMC ≥ 27). Ils ont ensuite stratifié le risque d'événements cardiovasculaires dans le premier et le troisième groupe, en comparaison avec le deuxième, chez les participants de moins de 65 ans et chez ceux dont l'âge était ≥ 65 ans. Au total, 286 événements cardiovasculaires ont été relevés au cours du suivi (73 ± 46 mois).

Vous désirez lire la suite de cet article ?

Inscrivez-vous gratuitement pour accéder à tous les contenus de Mediquality sur tous vos écrans.

Pour des raisons de sécurité, votre navigateur n'est pas compatible avec notre site

Nous vous conseillons l'utilisation d'un des navigateurs suivants: