Dossiers  >   Maladie veineuse chronique  >  Bas exerçant une faible pression et association diosmine/hespéridine, un duo efficace dans l'insuffisance veineuse superficielle

Bas exerçant une faible pression et association diosmine/hespéridine, un duo efficace dans l'insuffisance veineuse superficielle

07/06 - Les bas de compression constituent un pilier dans la prise en charge non pharmacologique de l'insuffisance veineuse chronique. La difficulté à les enfiler et à les retirer est néanmoins un inconvénient majeur pour de nombreux patients. D’un point de vue pharmacologique, la fraction flavonoïque purifiée, micronisée, contenant 90% de diosmine et 10% d'hespéridine est considérée comme un agent thérapeutique puissant par les chirurgiens cardiovasculaires pour soulager les symptômes causés par l'insuffisance veineuse chronique.

L'objectif de cette nouvelle étude était d'étudier l'efficacité et la tolérance de la prise en charge simultanée de l'insuffisance veineuse superficielle, par des bas exerçant une faible pression et l'association diosmine/hespéridine.

Cette étude prospective a été menée chez des patients nouvellement diagnostiqués avec une insuffisance veineuse et présentant un reflux dans la jonction saphéno-fémorale (JSF), à l'hôpital universitaire Medipol Mega d'Istanbul. Ces patients ont reçu une prescription pour des bas de compression (15-21mmHg) et 1000 mg de l'association de diosmine et d'hespéridine. Le critère primaire de l'étude était l'évaluation de la JSF par échographie Doppler après six mois de traitement. Le critère secondaire était l'ablation de la veine saphène ou le stripping en raison d'un reflux avancé et de douleurs dans les jambes pendant la période de suivi.

Vous désirez lire la suite de cet article ?

Inscrivez-vous gratuitement pour accéder à tous les contenus de Mediquality sur tous vos écrans.

Pour des raisons de sécurité, votre navigateur n'est pas compatible avec notre site

Nous vous conseillons l'utilisation d'un des navigateurs suivants: