Dossiers  >   Vaccins  >  Vers un vaccin contre le VRS chez la personne âgée

Vers un vaccin contre le VRS chez la personne âgée

23/06 - Les infections des voies respiratoires inférieures par le VRS s'observent généralement chez des nourrissons et des petits enfants. Pourtant, le virus respiratoire syncytial (VRS) est également responsable d'une morbi-mortalité élevée chez les personnes âgées.

Ce fait est généralement peu connu alors qu'aux Etats-Unis par exemple il entraine chaque année 80.000 hospitalisations et 14.000 décès, notamment par une bronchiolite ou une pneumonie. La population âgée est donc une cible importante pour le développement de vaccins contre ce virus. En cause : le vieillissement, qui entraîne une baisse de la réactivité immunitaire caractérisée par des déficiences de l'immunité tant innée qu'adaptative. C'est précisément cette sénescence immunitaire qui constitue un défi pour le développement d'un vaccin destiné aux seniors. Un article récemment publié par la revue Vaccines énumère les obstacles à surmonter et les candidats vaccins actuellement testés dans cette population fragile (1).

Vous désirez lire la suite de cet article ?

Inscrivez-vous gratuitement pour accéder à tous les contenus de Mediquality sur tous vos écrans.

Pour des raisons de sécurité, votre navigateur n'est pas compatible avec notre site

Nous vous conseillons l'utilisation d'un des navigateurs suivants: