Dossiers  >   Economie de la santé  >  Les nouveaux médicaments contre le cancer offrent-ils toujours un réel bénéfice aux patients?

Les nouveaux médicaments contre le cancer offrent-ils toujours un réel bénéfice aux patients?

BRUXELLES 05/07 - L’arrivée régulière sur le marché de nouveaux médicaments innovants contre le cancer est une bonne chose en soi. Hélas une grande partie de ces médicaments sont remboursés par l’assurance maladie belge sans preuves suffisantes d’un réel bénéfice pour les patients. Le KCE plaide pour un système plus transparent qui mette davantage l’accent sur la véritable valeur ajoutée pour le patient de chaque nouveau médicament.

Ces vingt dernières années ont vu l'arrivée sur le marché de nombreux médicaments contre le cancer considérés comme innovants, comme les anticorps monoclonaux et les immunothérapies. Mais qu'attend-on au juste d'un nouveau médicament contre le cancer ? Qu'il prolonge la vie et/ou qu'il améliore la qualité de vie. C'est là une condition essentielle que l'on s'attendrait à voir exigée d'un nouveau traitement avant de pouvoir lui accorder un remboursement. Et ce d'autant plus que les dépenses pour ces médicaments innovants sont de plus en plus élevées : là où l'assurance maladie leur a consacré environ 140 millions € en 2007, elles ont dépassé 1 milliard € en 2019.

Vous désirez lire la suite de cet article ?

Inscrivez-vous gratuitement pour accéder à tous les contenus de Mediquality sur tous vos écrans.

Pour des raisons de sécurité, votre navigateur n'est pas compatible avec notre site

Nous vous conseillons l'utilisation d'un des navigateurs suivants: