Dossiers  >   Economie de la santé  >  Covid-19 : Impact sur les interventions financières versées par l'INAMI aux professionnels de la santé

Covid-19 : Impact sur les interventions financières versées par l'INAMI aux professionnels de la santé

BRUXELLES 06/07 - Le Covid-19 a forcé de nombreux dispensateurs de soins à réduire leurs activités. L'INAMI a décidé de diminuer les seuils d'activité minimale qu’ils doivent atteindre pour recevoir certaines primes.

La pandémie de Covid-19 a forcé de nombreux dispensateurs de soins à réduire leurs activités. Or, une activité minimale est une condition pour recevoir certaines des primes ou indemnités de l'INAMI dont peuvent bénéficier les dispensateurs des soins.

L'INAMI a décidé de diminuer le seuil d'activité minimal à atteindre en 2020 pour plusieurs primes et indemnités (prime de pratique intégrée en médecine générale, statut social, accréditation).

Cliquez sur ce lien pour consulter tous les détails.

RIZIV-INAMI

Pour des raisons de sécurité, votre navigateur n'est pas compatible avec notre site

Nous vous conseillons l'utilisation d'un des navigateurs suivants: