Dossiers  >   Insuffisance cardiaque  >  Insuffisance cardiaque aiguë: quelle prise en charge thérapeutique aux Urgences?

Insuffisance cardiaque aiguë: quelle prise en charge thérapeutique aux Urgences?

23/08 - Lors du congrès virtuel Urgences 2021, le Dr Yonathan Freund (hôpital de la Pitié-Salpêtrière, AP-HP, Paris) a fait le point sur les stratégies indiquées dans le traitement en urgence de l’insuffisance cardiaque aigue (ICA). Si le bénéfice des traitements à disposition n’est toujours pas clairement démontré, les récents résultats obtenus avec les inhibiteurs de SGLT2 (gliflozines) laissent enfin espérer une amélioration du pronostic dans cette indication.

L'ICA est un motif très fréquent de consultation aux urgences. A l'inverse de l'insuffisance cardiaque chronique, dont la prise en charge s'est nettement améliorée, elle reste associée à une mortalité et une morbidité très élevées. Dans le mois qui suit l'admission aux urgences, 10% des patients décèdent et 30% sont à nouveau hospitalisés pour insuffisance cardiaque.

Il est recommandé d'initier un traitement au plus tôt, mais il reste encore à définir la stratégie thérapeutique optimale, a rappelé le Dr Freund, lors de sa présentation. « Aucun essai randomisé contrôlé n'a pu démontrer l'effet positif d'un traitement dans l'ICA ». Parmi les traitements recommandés, « aucun n'a un haut niveau de preuve ». Globalement, les recommandations sont de grade II pour la majorité d'entre eux, y compris pour les diurétiques, largement prescrits dans cette indication.

Vous désirez lire la suite de cet article ?

Inscrivez-vous gratuitement pour accéder à tous les contenus de Mediquality sur tous vos écrans.

Pour des raisons de sécurité, votre navigateur n'est pas compatible avec notre site

Nous vous conseillons l'utilisation d'un des navigateurs suivants: