Dossiers  >   VIH  >  La fonction pulmonaire décline plus rapidement chez les personnes vivant avec le VIH

La fonction pulmonaire décline plus rapidement chez les personnes vivant avec le VIH

03/11 - Les maladies pulmonaires chroniques sont fréquentes chez les personnes séropositives. Des facteurs de risque traditionnels et des facteurs de risque liés au VIH peuvent favoriser ces affections. Cependant, la littérature sur le sujet reste pauvre. Une nouvelle étude, présentée lors de la 18ème Conférence Européenne sur le VIH (EACS 2021) a montré que, malgré un traitement antirétroviral adapté, la fonction pulmonaire décline plus rapidement chez les patients vivant avec le VIH.

L'objectif de cette nouvelle étude était de comparer le taux de déclin de la fonction pulmonaire chez les patients recevant un traitement antirétroviral adéquat avec des contrôles séronégatifs appariés en termes d'âge et de sexe. L'hypothèse des auteurs était que les patients vivant avec le VIH et ayant un traitement bien adapté ont un taux de déclin de la fonction pulmonaire plus rapide que les témoins.

Vous désirez lire la suite de cet article ?

Inscrivez-vous gratuitement pour accéder à tous les contenus de Mediquality sur tous vos écrans.

Pour des raisons de sécurité, votre navigateur n'est pas compatible avec notre site

Nous vous conseillons l'utilisation d'un des navigateurs suivants: