Dossiers  >   Cancer du sein  >  Cancer du sein triple négatif: une nouvelle signature de 27 gènes s’avère prometteuse pour prédire la réponse à l’immunochimiothérapie

Cancer du sein triple négatif: une nouvelle signature de 27 gènes s’avère prometteuse pour prédire la réponse à l’immunochimiothérapie

11/11 - Un essai clinique de phase I/II portant sur le cancer du sein triple négatif (CSTN) a révélé qu’un score élevé sur une nouvelle signature de 27 gènes prédit une réponse complète pathologique (RCp) à un traitement adjuvant par durvalumab (un inhibiteur de point de contrôle immunitaire) et chimiothérapie. La signature de 27 gènes fonctionnait encore mieux lorsqu’elle était associée à une expression positive du ligand 1 de mort cellulaire programmée (Programmed Cell Death-Ligand 1, PD-L1) à l’immunohistochimie (IHC).

Vous désirez lire la suite de cet article ?

Inscrivez-vous gratuitement pour accéder à tous les contenus de Mediquality sur tous vos écrans.

Pour des raisons de sécurité, votre navigateur n'est pas compatible avec notre site

Nous vous conseillons l'utilisation d'un des navigateurs suivants: