Dossiers  >   Cancer du sein  >  Cancer du sein: des chercheurs français font avancer la science!

Cancer du sein: des chercheurs français font avancer la science!

11/11 - Il était admis que des mutations de l’enveloppe nucléaire favorisaient le risque de dystrophie musculaire et l’accélération du vieillissement. Des chercheurs du CNRS, de l’Institut Curie et de l’Inserm viennent de mettre en évidence des conséquences liées à la rupture mécanique de l’enveloppe nucléaire. Ils ont montré qu’à l’intérieur du canal mammaire, l’encombrement cellulaire conduisait à une rupture mécanique de l’enveloppe nucléaire qui engendrait l’endommagement de l’ADN, la sénescence des cellules non transformées et la dissémination des cellules tumorales. Ainsi la tumeur in situ évolue vers un stade invasif.

Vous désirez lire la suite de cet article ?

Inscrivez-vous gratuitement pour accéder à tous les contenus de Mediquality sur tous vos écrans.

Pour des raisons de sécurité, votre navigateur n'est pas compatible avec notre site

Nous vous conseillons l'utilisation d'un des navigateurs suivants: