Dossiers  >   Santé masculine  >  Inhibiteurs PDE-5 : un besoin d’études comparatives (des dosages)

Inhibiteurs PDE-5 : un besoin d’études comparatives (des dosages)

08/11 - Si les études qui confirment l’efficacité et la sécurité d’inhibiteurs de la phosphodiestérase de type 5 (inhibiteurs PDE-5) individuels ne manquent pas, celles qui les comparent entre eux ne sont par contre pas légion. Pourtant, de telles recherches – et en particulier celles qui comparent la sécurité et l’efficacité de doses faibles et élevées – sont extrêmement précieuses pour parvenir à un dosage optimal.

C'est la principale conclusion d'une analyse de 23 revues systématiques consacrées aux effets des inhibiteurs PDE-5 sur la fonction érectile. Ces médicaments constituent en effet un traitement de première ligne sûr et efficace en cas de troubles à ce niveau.

Au total, sept molécules sont actuellement approuvées par la Food and Drug Administration (FDA) et l'European Medicines Agency (EMA). Cette classe de produits est également sûre et efficace dans la prise en charge des formes de dysfonction érectile plus difficiles à traiter, où elle sera toutefois généralement utilisée dans le cadre d'approches combinées. Les études réalisées jusqu'ici avec les inhibiteurs PDE-5 se sont intéressées surtout à des critères d'évaluation précis, mais il existe sur le terrain un besoin d'une approche plus « holistique » qui puisse aider les médecins à prendre des décisions cliniques sur la base de données probantes. Un survol des revues systématiques réalisées à ce sujet représente dans ce cadre une nouvelle stratégie prometteuse pour regrouper une grande masse d'études existantes sur un sujet donné. C'est ce qu'a tenté de faire une équipe de recherche grecque.

Vous désirez lire la suite de cet article ?

Inscrivez-vous gratuitement pour accéder à tous les contenus de Mediquality sur tous vos écrans.

Pour des raisons de sécurité, votre navigateur n'est pas compatible avec notre site

Nous vous conseillons l'utilisation d'un des navigateurs suivants: