Dossiers  >   Nutrition  >  Quel est l’impact de l’alimentation sur la BPCO?

Quel est l’impact de l’alimentation sur la BPCO?

24/11 - C’est la question à laquelle des chercheurs norvégiens ont voulu apporter une réponse au travers d’une revue systématique… pour laquelle ils n’ont malheureusement réussi à identifier que fort peu de sources utilisables, dont une seule étude avec une période de suivi relativement longue qui indiquait qu’une consommation accrue et prolongée de fruits et de légumes riches en antioxydants peut avoir un effet sur la fonction pulmonaire des patients BPCO. Ils ont aussi retrouvé quelques résultats (assez hétérogènes) concernant l’impact de certains aliments sur l’inflammation systémique, la qualité de vie liée à la santé et le fonctionnement physique.

Si les études consacrées à l'effet de l'alimentation sur les maladies cardiovasculaires, le diabète et le cancer sont légion, il en va tout autrement pour la BPCO – une maladie qui touche pourtant pas moins de 250 millions de personnes à travers le monde.

Un certain nombre d'études observationnelles attribuent dans ce contexte un effet bénéfique aux fruits et légumes riches en antioxydants et on sait aussi qu'il existe une relation entre un régime occidental riche en produits carnés transformés, en sucres et en plats préparés et un risque accru de BPCO… mais le lien entre la consommation de certains aliments et la fonction pulmonaire, la capacité physique et l'inflammation est par contre beaucoup moins univoque.

Vous désirez lire la suite de cet article ?

Inscrivez-vous gratuitement pour accéder à tous les contenus de Mediquality sur tous vos écrans.

Pour des raisons de sécurité, votre navigateur n'est pas compatible avec notre site

Nous vous conseillons l'utilisation d'un des navigateurs suivants: