Dossiers  >   Insuffisance cardiaque  >  Un nouvel indice permet de prédire l'issue d'une insuffisance cardiaque avec régurgitation mitrale secondaire sévère

Un nouvel indice permet de prédire l'issue d'une insuffisance cardiaque avec régurgitation mitrale secondaire sévère

25/11 - Selon une équipe de chercheurs, chez les patients souffrant d'insuffisance cardiaque et présentant une régurgitation mitrale secondaire (SMR) sévère, le couplage entre le ventricule droit (RV) et l'artère pulmonaire (PA) permet de prédire les résultats négatifs à deux ans dans une sous-étude de l'essai COAPT.

« Bien que la réduction de la fonction du ventricule droit soit un facteur prédictif connu de la détérioration des résultats chez les patients atteints de SMR, la fonction du ventricule droit à la postcharge (c'est-à-dire la pression artérielle pulmonaire) comme indice pourrait être un paramètre important pour déterminer les résultats du traitement de la SMR », a déclaré le Dr Rebecca Hahn du Columbia University Irving Medical Center à New York.

Vous désirez lire la suite de cet article ?

Inscrivez-vous gratuitement pour accéder à tous les contenus de Mediquality sur tous vos écrans.

Pour des raisons de sécurité, votre navigateur n'est pas compatible avec notre site

Nous vous conseillons l'utilisation d'un des navigateurs suivants: