Dossiers  >   Insuffisance cardiaque  >  La dépression est-elle un signal d'alerte du risque d’insuffisance cardiaque?

La dépression est-elle un signal d'alerte du risque d’insuffisance cardiaque?

25/11 - La prévalence de la dépression est plus élevée chez les personnes qui souffrent d’insuffisance cardiaque. Un nombre croissant de données suggèrent que les symptômes dépressifs permettent de prédire l’apparition d’une insuffisance cardiaque. Cependant, nous disposons de peu de données sur l'association entre les symptômes dépressifs et le risque d’insuffisance cardiaque.

Une équipe de chercheurs s'est basée sur les données d'ARIC (Atherosclerosis Risk in Communities), une étude de cohorte longitudinale qui a recruté 15.792 personnes âgées de 45 à 64 ans. Celles-ci se sont soumises à 4 visites entre 1987 et 1998. Au total, 6.538 d'entre elles sont revenues pour une cinquième visite entre 2011 et 2013, au cours de laquelle elles ont subi un examen écho-cardiographique complet et ont rempli le questionnaire CES-D (Center for Epidemiologic Studies Depression Scale). La version courte de ce questionnaire inclut 11 items notés de 0 (aucun/rarement) à 1 (parfois) ou 2 (souvent), un score de ≥ 9 étant indicateur de symptômes dépressifs significatifs.

Vous désirez lire la suite de cet article ?

Inscrivez-vous gratuitement pour accéder à tous les contenus de Mediquality sur tous vos écrans.

Pour des raisons de sécurité, votre navigateur n'est pas compatible avec notre site

Nous vous conseillons l'utilisation d'un des navigateurs suivants: