Dossiers  >   Economie de la santé  >  De nouvelles « vieilles » armes pour le traitement du Covid-19 (Pr Lieven Annemans)

De nouvelles « vieilles » armes pour le traitement du Covid-19 (Pr Lieven Annemans)

BRUXELLES 03/12 - Il y a peu ont été publiés les résultats de deux études comparatives sur le traitement précoce du Covid-19 au moyen de médicaments dits « repositionnés » – des produits pharmaceutiques connus de longue date qui font actuellement l’objet de tests cliniques dans cette indication en raison d’un possible effet antiviral, anti-inflammatoire ou autre. Si les études de ce type ne livrent souvent guère que des résultats négatifs ou ambigus, il semble que nous tenions ici deux candidats prometteurs.

La première des deux études porte sur la fluvoxamine, un antidépresseur bien connu de la classe des ISRS. Coordonnées par l'université McMaster au Canada, les recherches ont été réalisées au Brésil ; la méthodologie et les résultats ont été publiés fin octobre dans la revue Lancet Global Health.

Les participants, près de 1500 patients présentant les premiers symptômes d'une infection Covid-19, se sont vu attribuer aléatoirement au cours de la période de juin 2020 à janvier 2021 soit un traitement par fluvoxamine (2 x 100mg/j pendant 10 jours), soit un placebo (également administré 2x/j). Pour être inclus dans l'étude, ils devaient présenter au moins un facteur de risque (p.ex. diabète, hypertension, antécédents cardiovasculaires, cancer, maladie pulmonaire chronique, asthme, tabagisme, BMI > 30…). Au cours de l'étude, les patients et leurs médecins traitants ignoraient à quel groupe ils avaient été attribués. Les chercheurs ont ensuite relevé dans chaque groupe le pourcentage de sujets qui avaient dû être admis aux urgences (durant plus de six heures) ou hospitalisés.

Vous désirez lire la suite de cet article ?

Inscrivez-vous gratuitement pour accéder à tous les contenus de Mediquality sur tous vos écrans.

Pour des raisons de sécurité, votre navigateur n'est pas compatible avec notre site

Nous vous conseillons l'utilisation d'un des navigateurs suivants: