Dossiers  >   Insuffisance cardiaque  >  La pré-éclampsie et l'éclampsie, liées à un risque accru d'insuffisance cardiaque pendant au moins 10 ans

La pré-éclampsie et l'éclampsie, liées à un risque accru d'insuffisance cardiaque pendant au moins 10 ans

16/12 - "Alors que la prééclampsie a déjà été reconnue comme un facteur de risque de maladie cardiovasculaire future, y compris d'insuffisance cardiaque (IC), cette vaste étude de cohorte a montré qu'elle augmente indépendamment le risque d'IC avec fraction d'éjection réduite (HFrEF) et d'HF avec fraction d'éjection préservée (HFpEF) au cours de la décennie suivant la grossesse ", explique la Dr Kathryn Lindley (Université Washington, à St. Louis).

"Même après ajustement pour les facteurs de risque classiques, comme l'hypertension et le diabète", ajoute-t-elle, "les femmes ayant des antécédents de prééclampsie restaient plus de deux fois plus susceptibles de développer une HFpEF. Ces résultats sont particulièrement importants car l'HFpEF touche les femmes de manière disproportionnée et peut être difficile à traiter. Une éducation et un dépistage accrus, ainsi que des modifications du mode de vie et des thérapies pharmacologiques peuvent potentiellement être bénéfiques pour réduire leur risque."

Vous désirez lire la suite de cet article ?

Inscrivez-vous gratuitement pour accéder à tous les contenus de Mediquality sur tous vos écrans.

Pour des raisons de sécurité, votre navigateur n'est pas compatible avec notre site

Nous vous conseillons l'utilisation d'un des navigateurs suivants: