Dossiers  >   Cancer du sein  >  Les taux circulants d’apolipoprotéine B sont associés à un risque accru de récidive du cancer du sein

Les taux circulants d’apolipoprotéine B sont associés à un risque accru de récidive du cancer du sein

10/01 - L’étude sur le cancer et la nutrition de Malmö (MDCS) met en avant le rôle des taux circulants d’apolipoprotéine B (Apo B), mais pas d’apolipoprotéine A (Apo A), dans le cadre de la récidive du cancer du sein.

Vous désirez lire la suite de cet article ?

Inscrivez-vous gratuitement pour accéder à tous les contenus de Mediquality sur tous vos écrans.

Pour des raisons de sécurité, votre navigateur n'est pas compatible avec notre site

Nous vous conseillons l'utilisation d'un des navigateurs suivants: