Dossiers  >   Cancer du sein  >  Les patientes atteintes d’un cancer du sein présentent un risque de carcinome à cellules rénales et vice versa

Les patientes atteintes d’un cancer du sein présentent un risque de carcinome à cellules rénales et vice versa

10/01 - Les patientes atteintes d’un cancer du sein présentent un risque de carcinome à cellules rénales (CCR) et vice versa, selon une analyse de la base de données Surveillance, épidémiologie et résultats finaux (Surveillance, Epidemiology, and End Results, SEER) basée sur la population. Le risque de CCR chez les patientes atteintes d’un cancer du sein est le plus élevé au cours des six premiers mois suivant le diagnostic et vice versa.

Vous désirez lire la suite de cet article ?

Inscrivez-vous gratuitement pour accéder à tous les contenus de Mediquality sur tous vos écrans.

Pour des raisons de sécurité, votre navigateur n'est pas compatible avec notre site

Nous vous conseillons l'utilisation d'un des navigateurs suivants: