Dossiers  >   Insuffisance cardiaque  >  Insuffisance cardiaque à fraction d’éjection préservée: et si on faisait fausse-route avec les bêtabloquants?

Insuffisance cardiaque à fraction d’éjection préservée: et si on faisait fausse-route avec les bêtabloquants?

11/01 - L’effet chronotrope négatif des bêtabloquants pourrait aggraver le pronostic des insuffisants cardiaques à fraction d’éjection préservée, alors que ce traitement est la référence en cas de fraction d’éjection diminuée.

Vous désirez lire la suite de cet article ?

Inscrivez-vous gratuitement pour accéder à tous les contenus de Mediquality sur tous vos écrans.

Pour des raisons de sécurité, votre navigateur n'est pas compatible avec notre site

Nous vous conseillons l'utilisation d'un des navigateurs suivants: