Dossiers  >   Covid-19  >  Toxidermies chez les patients COVID-19: quelles spécificités?

Toxidermies chez les patients COVID-19: quelles spécificités?

17/01 - L’appel à cas lancé par le groupe Toxidermie de la SFD a permis d’identifier 23 patients COVID-19 ayant présenté une hypersensibilité iatrogène entre février 2020 et mars 2021, lors de leur prise en charge. Si leur présentation clinique était similaire à celle des toxidermies conventionnellement décrites, ils étaient aussi souvent associés à une hyperéosinophilie et une réactivation d’EBV fréquentes. S’il reste difficile de déterminer la chronologie et donc la causalité potentielle entre ces évènements, on peut penser que l’infection par le SARS-CoV-2 favorise la toxidermie via l’éosinophilie.

Vous désirez lire la suite de cet article ?

Inscrivez-vous gratuitement pour accéder à tous les contenus de Mediquality sur tous vos écrans.

Pour des raisons de sécurité, votre navigateur n'est pas compatible avec notre site

Nous vous conseillons l'utilisation d'un des navigateurs suivants: