Dossiers  >   Tabagisme  >  Arrêter de fumer après un infarctus: pas fous, ces Suédois

Arrêter de fumer après un infarctus: pas fous, ces Suédois

25/01 - S’il est bien une population où la cessation tabagique est une priorité, c’est après un infarctus du myocarde. Une étude suédoise récente nous montre le chemin à suivre, avec une approche systématique intégrant suivi téléphonique et aide pharmacologique.

Vous désirez lire la suite de cet article ?

Inscrivez-vous gratuitement pour accéder à tous les contenus de Mediquality sur tous vos écrans.

Pour des raisons de sécurité, votre navigateur n'est pas compatible avec notre site

Nous vous conseillons l'utilisation d'un des navigateurs suivants: