Dossiers  >   Bon usage des anti-infectieux  >  Exacerbation de BPCO : Azithromycine ou bêta-lactamines chez le patient hospitalisé ?

Exacerbation de BPCO : Azithromycine ou bêta-lactamines chez le patient hospitalisé ?

Les exacerbations aiguës de la bronchopneumopathie chronique obstructive (AECOPD) sont associées à une morbidité et une mortalité importantes, ainsi qu'à de fréquentes hospitalisations et des dépenses de santé. Une antibiothérapie appropriée est essentielle, car les infections bactériennes sont responsables d'environ 50% des AECOPD. Le choix de l'antibiotique est complexe.

Actuellement, il y a un manque de données comparant l'azithromycine à d'autres antibiotiques dans la gestion des exacerbations de la BPCO. Pour combler cette lacune, des chercheurs ont comparé l'efficacité de l'azithromycine par rapport aux bêta-lactamines chez des patients BPCO hospitalisés.

Cette étude multicentrique, rétrospective et observationnelle a été menée dans six hôpitaux du sud-est du Michigan, entre le 1er janvier 2015 et le 15 octobre 2020. Les chercheurs ont recruté des patients âgés d'au moins 18 ans, admis à l'hôpital pour une AECOPD, et qui ont reçu au moins pendant deux jours consécutifs soit une bêta-lactamine, soit de l'azithromycine.

Vous désirez lire la suite de cet article ?

Inscrivez-vous gratuitement pour accéder à tous les contenus de Mediquality sur tous vos écrans.

Pour des raisons de sécurité, votre navigateur n'est pas compatible avec notre site

Nous vous conseillons l'utilisation d'un des navigateurs suivants: