Dossiers  >   Douleurs  >  Système NOP et opioïdes multimécanistes

Système NOP et opioïdes multimécanistes

Les opioïdes sont largement utilisés dans la gestion de la douleur chronique modérée à sévère, malgré leurs effets indésirables (EI) tels que nausée et vomissement, constipation, prurit, abus et mésusage, surdose et dépression respiratoire, tolérance et dépendance.

L'activation du récepteur mu-opioïde (MOR) est principalement responsable de l'analgésie et des EI. D'autres récepteurs opioïdes, tels que delta (DOR), kappa (KOR) et le récepteur du peptide opioïde nociceptine (NOP) sont largement distribués dans les voies de la douleur et participent à d'autres fonctions. A chaque type de récepteur est associé un ou plusieurs agonistes endogènes plus ou moins spécifiques. Ces récepteurs peuvent se dimériser (homo- ou hétérodimères) avec des propriétés pharmacologiques différentes.

Vous désirez lire la suite de cet article ?

Inscrivez-vous gratuitement pour accéder à tous les contenus de Mediquality sur tous vos écrans.

Pour des raisons de sécurité, votre navigateur n'est pas compatible avec notre site

Nous vous conseillons l'utilisation d'un des navigateurs suivants: