Dossiers  >   Vaccins  >  Vaccin contre le Covid-19 : des saignements vaginaux plus fréquents qu’estimés ?

Vaccin contre le Covid-19 : des saignements vaginaux plus fréquents qu’estimés ?

Le risque de saignement vaginal, hors période de menstruation, est multiplié jusqu’à près de cinq fois après une dose de vaccin contre le Covid-19, selon une étude norvégienne publiée dans Science Advances. Cet effet, observé également chez les femmes ménopausées, pourrait être lié à la protéine Spike.

Suite à la survenue de nombreux cas de troubles menstruels chez des femmes vaccinées contre le Covid-19, l'Agence européenne du médicament (EMA), d'abord sceptique quant à un lien de causalité, a décidé en octobre 2022 d'ajouter les saignements menstruels abondants à la notice d'information des vaccins ARNm, comme effet indésirable de fréquence inconnue.

Le sujet continue toutefois de faire débat parmi les experts. En mai dernier, une grande étude suédoise concluait à l'absence d'un risque significatif de troubles menstruels. Toutefois, un surplus de saignements vaginaux était observé chez les femmes ménopausées, s'élevant jusqu'à +25% après la troisième dose. Mais cette étude avait pour défaut de n'analyser que les consultations et les hospitalisations, alors que la grande majorité des femmes endurant de tels symptômes ne prennent pas contact avec un médecin.

Vous désirez lire la suite de cet article ?

Inscrivez-vous gratuitement pour accéder à tous les contenus de Mediquality sur tous vos écrans.

Pour des raisons de sécurité, votre navigateur n'est pas compatible avec notre site

Nous vous conseillons l'utilisation d'un des navigateurs suivants: