Dossiers  >   Gestion hospitalière  >  COVID-19 : L'UZ Brussel prend ses distances par rapport à une lettre ouverte publiée par un de ses médecins. Van Ranst réagit

COVID-19 : L'UZ Brussel prend ses distances par rapport à une lettre ouverte publiée par un de ses médecins. Van Ranst réagit

BRUXELLES 03/08 - L'UZ Brussel a indiqué vendredi prendre ses distances face à une lettre ouverte rédigée par un de ses médecins, le Dr Frank Van Tussenbroek, et publiée sur le site www.viruswaanzin.be. Le Dr Frank Van Tussenbroek est chef de département au service de Radiologie à l'UZ Brussel. Dans sa lettre ouverte, le médecin critique l'expertise des virologues et des experts qui sont présentés quotidiennement dans les médias et s'interroge sur l'utilité des masques buccaux.

Le Dr Van Tussenbroek exprime dans sa lettre la frustration qu'il ressent par rapport à la façon dont le gouvernement et les politiciens suivent aveuglément les experts dans leur approche et leurs conseils sur COVID-19.

« Quand les citoyens et les hommes politiques se rendront-ils compte que ces personnes ne sont pas des experts en la matière ? », se demande-t-il. « Tout à coup, je vois débarquer des médecins d'un peu partout, surtout des professeurs de virologie, de microbiologie, d'épidémiologie, de vaccinologie et même des biostatisticiens avec chacun leur ‘expertise' ».

« Tout d'abord, je tiens à signaler que toutes ces personnes n'entrent jamais vraiment en contact avec les patients, à l'exception de la visite quotidienne des microbiologistes dans les services des patients pour ajuster les antibiotiques en fonction des résultats du laboratoire ».

« Je veux juste dire que l'activité principale de ces médecins se concentre surtout dans les laboratoires, à l'aide d'études et de tests et dans le cadre de la préparation de documents ou de publications », dit encore le médecin.

Du côté de l'UZ Brussel, ils se distancient des déclarations du Dr Van Tussenbroek et tiennent à souligner « qu'il a fait cela entièrement en son nom propre et que sa position ne représente pas celle de l'UZ Brussel, ni celle de la VUB ».

Cependant, certains autres professionnels de la santé, dont des membres de la communauté MediQuality elle-même, ont indiqué apprécier le fait que leur confrère ait ainsi osé exprimer son opinion. C'est ainsi le cas par exemple du Dr Ilse Degreef, professeur d'orthopédie à la KU Leuven, qui expliquait dans un tweet la semaine dernière : « J'apprécie vraiment le courage de ce collègue d'aller à contre-courant et d'analyser de nombreux chiffres et de poser des questions critiques. Personne ne devrait être lynché pour cela ».

Une opinion que le virologue Marc Van Ranst, par contre, ne partageait pas du tout. Il a ainsi tweeté, vendredi dernier : « Le Dr Frank Van Tussenbroek aurait échoué à mon examen de virologie en pensant que le virus mexicain de la grippe H1N1 "est parti en fumée". Au contraire, l'hiver dernier, ce virus H1N1 était le principal virus de la grippe en Europe et en Belgique. Douloureux. »

Photo copyright: UZ Brussel

SVR, MC • Belga, MediQuality, Twitter

Pour des raisons de sécurité, votre navigateur n'est pas compatible avec notre site

Nous vous conseillons l'utilisation d'un des navigateurs suivants: