Dossiers  >   Economie de la santé  >  Covid-19 - Le 1er avril, les professionnels des soins non vaccinés risquent de perdre leur agrément

Covid-19 - Le 1er avril, les professionnels des soins non vaccinés risquent de perdre leur agrément

BRUXELLES 08/11 - Le 1er avril, les professionnels du secteur des soins qui ne se sont pas fait vacciner risquent de perdre leur agrément pour exercer leur activité. Le ministre fédéral de la Santé, Frank Vandenbroucke, a déposé au gouvernement un projet de loi qui va dans ce sens, a-t-il expliqué lundi en commission de la Chambre.

Depuis plusieurs mois, des discussions ont lieu sur l'obligation vaccinale des soignants. Le comité de concertation en a acté le principe. Le projet de loi devrait être voté avant la fin de l'année ou tout au début de l'année prochaine.

Il mènerait à la perte d'agrément des professionnels des soins qui refusent la vaccination. La liste des personnes concernées est longue: médecins, infirmiers, ambulanciers, secouristes, pharmaciens, etc.

Vous désirez lire la suite de cet article ?

Inscrivez-vous gratuitement pour accéder à tous les contenus de Mediquality sur tous vos écrans.

Pour des raisons de sécurité, votre navigateur n'est pas compatible avec notre site

Nous vous conseillons l'utilisation d'un des navigateurs suivants: