Dossiers  >   Economie de la santé  >  Covid-19 - Plus d'un an de retard dans les soins chirurgicaux essentiels, selon l'Inami

Covid-19 - Plus d'un an de retard dans les soins chirurgicaux essentiels, selon l'Inami

BRUXELLES 06/12 - Les soins chirurgicaux essentiels et mixtes dans les hôpitaux accusent plus d'un an de retard en raison de la pandémie du Covid-19, indique vendredi l'Institut national d'assurance maladie invalidité (Inami), qui a réalisé un audit sur la question.

Pour les soins non essentiels, le retard atteint 4,6 années. Afin d'estimer l'impact du coronavirus sur les soins prodigués dans les hôpitaux, le Service d'audit hospitalier, issu d'une collaboration entre l'Inami, le SPF Santé publique et l'AFMPS (Agence fédérale des médicaments et des produits de santé) a analysé l'arriéré accumulé dans les soins et le temps de rattrapage.

Vous désirez lire la suite de cet article ?

Inscrivez-vous gratuitement pour accéder à tous les contenus de Mediquality sur tous vos écrans.

Pour des raisons de sécurité, votre navigateur n'est pas compatible avec notre site

Nous vous conseillons l'utilisation d'un des navigateurs suivants: