Nieuws  >  Le Kenya menace de sanctions les fonctionnaires non-vaccinés

Deze pagina bevat een artikel dat niet beschikbaar is in uw taal


Le Kenya menace de sanctions les fonctionnaires non-vaccinés

11/08 - Les fonctionnaires du Kenya ont jusqu'à fin août pour se faire vacciner contre le Covid-19 ou ils risqueront des sanctions disciplinaires, selon un document officiel.

Le Kenya, où le Parlement doit étudier jeudi l'interdiction pour les non-vaccinés d'accéder à certains lieux publics et privés, fait actuellement face à une vague de contaminations au coronavirus.

Mais la campagne de vaccination patine, avec moins de 3% des 47 millions d'habitants vaccinés.

"Certains fonctionnaires ont délibérément évité d'être vaccinés", écrit dans un mémo destiné aux ministères Joseph Kinyua, le directeur des services publics, affirmant que la disponibilité des vaccins s'est pourtant "grandement améliorée".

Wilt u de rest van dit artikel lezen?

Registreer gratis om toegang te krijgen tot de volledige inhoud van MediQuality op al uw schermen

Om veiligheidsredenen is uw browser niet compatibel met onze site

We raden u aan een van de volgende browsers te gebruiken: