Nieuws  >  « Il faut annuler les mesures inefficaces et infondées du dernier Comité de concertation » (étude)

Deze pagina bevat een artikel dat niet beschikbaar is in uw taal


« Il faut annuler les mesures inefficaces et infondées du dernier Comité de concertation » (étude)

BRUXELLES 13/04 - Le 24 mars dernier, le Comité de concertation (Codeco) a décidé d’opérer un troisième confinement de la Belgique. Concrètement, ce confinement a consisté à fermer les écoles à partir du 29 mars, à refermer les métiers de contacts, à imposer de nouvelles restrictions aux commerces dits « non essentiels » et à restreindre les activités en extérieur et les activités extrascolaires.

Le pic de l'épidémie est arrivé de manière beaucoup trop rapprochée pour que ce "troisième confinement" ait un réel impact, argumente le think thank formé entre autres de professeurs et chercheurs mathématiciens, virologues, médecins ou encore anthropologues et politologues.

Leurs analyses et cartes blanches se retrouvent sur le site #Covidrationnel. Voici un extrait de leur dernière analyse.

Wilt u de rest van dit artikel lezen?

Registreer gratis om toegang te krijgen tot de volledige inhoud van MediQuality op al uw schermen

Om veiligheidsredenen is uw browser niet compatibel met onze site

We raden u aan een van de volgende browsers te gebruiken: