Nieuws  >  Covid-19 - Le maintien du CST, même en pause, ne va pas de soi, selon certains experts

Deze pagina bevat een artikel dat niet beschikbaar is in uw taal


Covid-19 - Le maintien du CST, même en pause, ne va pas de soi, selon certains experts

BRUXELLES 08/03 Le maintien du Covid Safe Ticket (CST) en vue d'une éventuelle nouvelle vague de la pandémie de covid-19 ne va pas de soi, selon des experts de la vie privée entendus mardi en commission de la Santé de la Chambre. Ces experts se sont exprimés dans le cadre du débat ouvert à la Chambre sur l'obligation vaccinale.

Si cette idée ne remporte guère de suffrages, certains acteurs de la lutte contre la pandémie ont jugé que le CST pourrait être mis sur pause et non supprimé afin de pouvoir le réactiver si la Belgique faisait face à une nouvelle vague de contaminations. Le passage en code jaune annoncé vendredi passé a mis fin à l'usage de ce passe sanitaire. "Il est désactivé mais il n'a pas disparu", a fait remarquer Matthias Dobbelaere-Welvaert, responsable de la fondation Ministry of Privacy, qui plaide pour une suppression de cet outil. "Il a créé plus de dégâts dans la société que permis de trouver une solution", a-t-il affirmé.  L'objectif du CST est notamment remis en question. Conçu d'abord comme un passe sanitaire, il a été critiqué pour son peu d'efficacité avant d'être considéré comme un outil d'incitation à la vaccination.

Wilt u de rest van dit artikel lezen?

Registreer gratis om toegang te krijgen tot de volledige inhoud van MediQuality op al uw schermen

Schrijf u gratis in

Om toegang te krijgen tot nationale en internationale medische informatie op al uw schermen.

Om veiligheidsredenen is uw browser niet compatibel met onze site

We raden u aan een van de volgende browsers te gebruiken: