Nieuws  >  Coronavirus - Le gouvernement anticipe un éventuel recours au Passenger Locator Form (PLF)

Deze pagina bevat een artikel dat niet beschikbaar is in uw taal


Coronavirus - Le gouvernement anticipe un éventuel recours au Passenger Locator Form (PLF)

BRUXELLES 18/07 - Sur proposition du ministre de la Santé publique Frank Vandenbroucke, le conseil des ministres a approuvé vendredi un avant-projet de loi concernant des mesures de police administrative en matière de restrictions de voyage et de Passenger Locator Form (PLF).

Pendant la pandémie de Covid-19, la Belgique, à l'instar d'autres pays, a mis en place le PLF afin de contrôler la situation sanitaire des personnes entrant sur le territoire. La loi votée à l'été 2021 relative aux mesures de police administrative lors d'une situation d'urgence épidémique, dite "loi pandémie", permet la mise en place de ce dispositif. Cette loi a été activée l'hiver dernier, mais n'est plus en vigueur depuis début mars. L'avant-projet de loi approuvé vendredi vise à permettre l'introduction d'un PLF, même en dehors d'une situation d'urgence épidémique. Les mesures concerneraient les voyageurs se rendant en Belgique en provenance de zones ou de pays où sévit une maladie infectieuse, qui affecte ou pourrait affecter gravement la santé de la population, et contre laquelle les habitants de la Belgique sont protégés grâce à sa réglementation. 

Wilt u de rest van dit artikel lezen?

Registreer gratis om toegang te krijgen tot de volledige inhoud van MediQuality op al uw schermen

Schrijf u gratis in

Om toegang te krijgen tot nationale en internationale medische informatie op al uw schermen.

Om veiligheidsredenen is uw browser niet compatibel met onze site

We raden u aan een van de volgende browsers te gebruiken: