Nieuws  >  MSF tire la sonnette d'alarme sur le manque d'investissement contre le sida

Deze pagina bevat een artikel dat niet beschikbaar is in uw taal


MSF tire la sonnette d'alarme sur le manque d'investissement contre le sida

BRUXELLES 30/11 - "Il est plus qu'urgent que la communauté internationale, dont la Belgique, prenne la juste mesure de l'urgence en matière de lutte contre le sida", exhorte Médecins Sans Frontières (MSF) dans un communiqué publié mercredi à l'occasion de la Journée mondiale de lutte contre le sida qui a lieu le 1er décembre.

Selon l'ONG, le manque d'investissements provoque un ralentissement des progrès dans l'endiguement de la maladie et une résurgence de nouvelles infections dans certaines parties du monde. D'après MSF, environ 9,5 millions de personnes atteintes du sida vivent aujourd'hui sans traitement antiviral sur les 38,4 millions de séropositifs à travers le monde. L'organisation poursuit en soulignant que depuis 2010, le nombre d'infections au VIH a augmenté de 43% en Asie centrale et en Europe de l'Est, ainsi que de 7% en Afrique du Nord et au Moyen-Orient. À l'inverse, le nombre de personnes se faisant dépister a chuté de 22%, de même que le nombre de services de prévention (-11%). L'ONG explique que les enfants constituent la majeure partie de la population souffrant de retards dans le dépistage et la prise en charge du VIH. "En 2021, les enfants représentaient 4 % des personnes vivant avec le VIH, mais 15 % des décès liés au sida."

Wilt u de rest van dit artikel lezen?

Registreer gratis om toegang te krijgen tot de volledige inhoud van MediQuality op al uw schermen

Schrijf u gratis in

Om toegang te krijgen tot nationale en internationale medische informatie op al uw schermen.

Om veiligheidsredenen is uw browser niet compatibel met onze site

We raden u aan een van de volgende browsers te gebruiken: