Dossiers  >   Depressie  >  Après des événements difficiles durant l’enfance, la dépression adulte est-elle inflammatoire?

Deze pagina bevat een artikel dat niet beschikbaar is in uw taal


Après des événements difficiles durant l’enfance, la dépression adulte est-elle inflammatoire?

30/03 - Les expériences négatives durant l'enfance (comme les abus, les menaces ou un dysfonctionnement familial) sont souvent associées à des trajectoires de dépression, notamment lorsque les expériences considérées sont à type de menace. En revanche, seuls le harcèlement et les abus sexuels à la fin de l'enfance ou durant l'adolescence sont associés à des trajectoires de taux de CRP élevés. Ces résultats suggèrent l’importance de cette période spécifique sur la trajectoire de santé mentale du jeune adulte et montrent que l'inflammation n’est pas toujours associée à la dépression. Si la population incluse dans cette analyse ne permet pas de généraliser les résultats à l’ensemble de la population, ce travail confirme bien le lien entre événements négatifs et dépression, mais pas celui - systématique- entre dépression et inflammation. Des approches permettant de cibler l'inflammation ne constitueraient donc pas une alternative efficace pour prévenir la survenue de la dépression dans une telle population.

Wilt u de rest van dit artikel lezen?

Registreer gratis om toegang te krijgen tot de volledige inhoud van MediQuality op al uw schermen

Om veiligheidsredenen is uw browser niet compatibel met onze site

We raden u aan een van de volgende browsers te gebruiken: