Congrès  >   EASD 2020  >  Vers une médecine de précision dans le diabète (EASD 2020)

Vers une médecine de précision dans le diabète (EASD 2020)

28/09 - Les estimations donnent le vertige : au niveau mondial, environ 1 personne sur 12 souffre de diabète. La moitié des patients ne le savent pas et ne bénéficient donc pas d’une prise en charge adaptée. Nous sommes face à une véritable pandémie et nous avons besoin de nouvelles approches, d’une médecine de précision… mais à quoi ce concept correspond-il exactement?

Le concept de médecine de précision n'est pas neuf. En revanche, ce qui a changé radicalement au cours de la dernière décennie, c'est notre capacité à caractériser et à comprendre les variations biologiques et génétiques humaines. L'exploitation de ces données nous permet d'identifier des groupes de patients et de déterminer pour ceux-ci des stratégies de prévention ou de traitement reposant sur des évidences scientifiques et adaptées à des conditions pathologiques spécifiques. « Par exemple, 5 différents traitements pourraient être utilisés pour cibler 5 différents sous-groupes », a souligné le Prof. Philipson (Chicago, USA) lors du congrès de l'EASD 2020. Mais il ajoute que « Le problème de l'identification du meilleur médicament disponible signifie que nous avons besoin de meilleurs outils pour identifier les meilleurs agents afin de prévoir quel type d'agent donnerait les meilleurs résultats, avec le meilleur profil de tolérance et le meilleur rapport coût-bénéfice ».

Vous désirez lire la suite de cet article ?

Inscrivez-vous gratuitement pour accéder à tous les contenus de Mediquality sur tous vos écrans.

Pour des raisons de sécurité, votre navigateur n'est pas compatible avec notre site

Nous vous conseillons l'utilisation d'un des navigateurs suivants: