Congrès  >   ECCO 2021  >  Innovations thérapeutiques dans les MICI: les inhibiteurs de JAK s’affirment … (ECCO 2021)

Innovations thérapeutiques dans les MICI: les inhibiteurs de JAK s’affirment … (ECCO 2021)

16/07 - Dans le traitement des maladies inflammatoires chroniques de l’intestin, les inhibiteurs des Janus kinases (iJAK) s’affirment de plus en plus comme une option thérapeutique d’avenir. Plusieurs études montrent leur efficacité dans la rectocolite hémorragique (RC) et la maladie de Crohn (MC) et la sécurité d’emploi a fait l’objet d’une communication plutôt rassurante en session plénière. Retour sur les points importants de ces présentations.

Les innovations thérapeutiques dans les MICI figuraient parmi les thèmes majeurs de ce 16ème ECCO. Une en particulier a retenu l'attention : les iJAK qui étoffent l'arsenal thérapeutique après les aminosalicylés, les immunosuppresseurs, les corticoïdes puis les anti-TNF, les inhibiteurs d'intégrine α4-β7 ou d'IL-12/23. Et c'est une bonne nouvelle car il n'existe pas une forme unique de MC et de RC mais de nombreuses formes différentes qui requièrent un traitement au cas par cas. Plus nous aurons d'options et plus nous aurons des chances d'atteindre les objectifs de rémissions clinique, endoscopique et même histologique.

Vous désirez lire la suite de cet article ?

Inscrivez-vous gratuitement pour accéder à tous les contenus de Mediquality sur tous vos écrans.

Pour des raisons de sécurité, votre navigateur n'est pas compatible avec notre site

Nous vous conseillons l'utilisation d'un des navigateurs suivants: