Congrès  >   ESMO 2021  >  Cancer du sein métastatique HER2+ prétraité: la deuxième ligne de traitement change! (ESMO 2021)

Cancer du sein métastatique HER2+ prétraité: la deuxième ligne de traitement change! (ESMO 2021)

12/10 - L'association trastuzumab-déruxtecan arrive aujourd'hui en deuxième ligne du traitement des cancers du sein métastatiques HER2+. C'est la conséquence de la publication des résultats de l'étude DESTINY-Breast03, une phase III randomisée multicentrique, qui montre une médiane de survie sans progression non atteinte sous trastuzumab-déruxtecan vs 6,8 mois sous emtansine, une survie globale de 94% à 1 an et un taux de 79% de réponses objectives. Des résultats qualifiés de spectaculaires.

Avant l'ESMO 2021, les cancers du sein métastatique, de novo ou en rechute, étaient traités en 1ère ligne par taxanes + une association trastuzumab/pertuzumab sur base des résultats de l'essai CLEOPATRA qui avait montré un allongement de la survie globale de 15,9 mois et changé en 2014 la pratique quotidienne. En deuxième ligne, l'emtasine (T-DM1), un anti-microtubule, était proposé sur base des résultats de l'étude EMILIA montrant un avantage en survie sans progression et en survie globale. En troisième ligne, plusieurs options étaient proposées dont le trastuzumab-déruxtecan (T-DXd), un inhibiteur de topoisomérase I, sur la base de l'étude DESTINY-Breast01 avec une survie médiane sans progression de 19,4 mois, le tucatinib associé au trastuzumab et à la capécitabine etc. Aujourd'hui, les résultats de DESTINY-Breast03 ont été présentés (1) à l'ESMO 2021, un face à face T-DXd vs T-DM1 en situation métastatique HER2+.

Vous désirez lire la suite de cet article ?

Inscrivez-vous gratuitement pour accéder à tous les contenus de Mediquality sur tous vos écrans.

Pour des raisons de sécurité, votre navigateur n'est pas compatible avec notre site

Nous vous conseillons l'utilisation d'un des navigateurs suivants: