Congrès  >   ECTRIMS 2021  >  Le statut professionnel est-il associé aux résultats rapportés par les patients atteints de sclérose en plaques récurrente? (ECTRIMS 2021)

Le statut professionnel est-il associé aux résultats rapportés par les patients atteints de sclérose en plaques récurrente? (ECTRIMS 2021)

25/11 - Le chômage est un problème de taille chez les patients atteints de sclérose en plaques (SEP). De fait, une proportion non négligeable de patients atteints de SEP cesse de travailler relativement tôt, et la moitié des patients se retrouve au chômage endéans les 10 ans qui suivent le diagnostic. Outre l’augmentation des coûts pour la société, le fait d’être sans emploi impacte la qualité de vie de ces patients. Une équipe de chercheurs belges s’est intéressée au statut professionnel des patients atteints de SEP et à ses relations avec les caractéristiques de la maladie et les mesures de santé autodéclarées.

Pour mener leurs investigations, les chercheurs ont initié une étude prospective, multicentrique, transversale, d'une durée de 3 ans, auprès d'un échantillon de 59 patients adultes, atteints de sclérose en plaques récurrente-rémittente, chez qui un nouveau traitement était initié. Ces patients étaient majoritairement de sexe féminin (79,7%), âgés en moyenne de 39,68 ans, et avaient reçu un diagnostic de SEP en moyenne depuis 7,18 ans.

Vous désirez lire la suite de cet article ?

Inscrivez-vous gratuitement pour accéder à tous les contenus de Mediquality sur tous vos écrans.

Pour des raisons de sécurité, votre navigateur n'est pas compatible avec notre site

Nous vous conseillons l'utilisation d'un des navigateurs suivants: